Tanya Heath, les talons amovibles - Pensées d'une Shoesaholic

Tanya Heath, les talons amovibles

vendredi, 28 décembre, 2012 4 ,
Ce contenu a été publié il y a 7 années. Lisez cet article en tenant compte de son âge (les chaussures dont je parle peuvent par exemple ne plus être disponibles 😉 ).

Edit du 19/06/2014: Cet article date un peu (décembre 2012, en effet…) et la marque Tanya Heath ainsi que leur site a beaucoup évolué. Les modèles que propose la marque sont désormais plus fins et plus esthétiques, et la livraison est désormais gratuite! Bonne nouvelle, non?

Vous ai-je déjà parlé de Karine les bons tuyaux? Karine qui a rempli à merveille son interview de Shoesaholic et Karine qui m’a fait découvrir les ballerines enroulables Shoette? (et par-dessus le marché, qui m’a filé une envie incontrôlable de me les acheter…)

Karine les bons tuyaux m’a aussi parlé des chaussures Tanya Heath, des chaussures à talon interchangeable. Pour donner l’illusion que vous changez de paire de chaussures, alors qu’en réalité, vous changez juste de talon! Voilà qui devrait permettre d’être élégante malgré la crise!

Petit aperçu des chaussures:

Escarpins noirs Tanya Heath

Derbies à talon lie de vin Tanya Heath

Escarpins à brides noirs Tanya Heath

Petit aperçu des talons:

Talon Denis Rainbow Tanya Heath

Talon Tanya Heath François Cayenne

Talon Denis Miroir Tanya Heath

En tout, on a une sélection de 2 pages de chaussures et 1 page de talons. Le concept est sympathique, original, complètement dans l’air du temps puisque la tendance est à la personnalisation et ce n’est un secret pour personne. Mais moi, plusieurs choses me gênent:

  • la sélection est quand même très limitée. Après je me dis, c’est une petite entreprise. Forcément on ne va pas commencer avec 1000 modèles, ça pourrait même être un gage de qualité. Et puis, il y a des jolies couleurs, notamment pour les escarpins (ils existent en jaune, vert, orange… même si je n’aime pas le orange).

  • les prix sont complètement exorbitants. Ils vont de 249€ à 549€. Alors, qu’on nous fasse payer un peu plus cher parce que c’est créatif et donc que c’est censé être premium, soit, je comprends. Je comprendrai un prix à 150, 200, voire 250€. Mais quand la paire de derbies est vendue 350€ par une marque même pas connue, là je dis stop. Je me plaignais des prix pratiqués par Dessine-moi un soulier mais je me rends compte que finalement, ces produits-là ne sont pas chers du tout… vu que les chaussures sont fabriquées de la tête aux pieds! Et eux, ils nous mettent des prix exorbitants parce qu’ils nous ont mis un talon interchangeable? Mais de qui se moque-t-on? Je précise que les talons ne sont pas donnés non plus: 19€ pour les moches et jusqu’à 45€ pour les plus jolis. Alors si je dois mettre 400€ dans une paire de chaussures et une paire de talons, je préfère aller chez André et m’acheter 4 paires de chaussures pour le même prix, merci bien.

  • les frais de port, c’est carrément du foutage de gueule. Certes, la marque Tanya Heath est commercialisée également par Sarenza ce qui permet d’économiser un peu sur les frais de port qui seront alors gratuits. Certes, il y a des points de vente à Paris et Lyon. Mais je suis choquée que les créateurs d’un site Internet ont pu être aussi peu commerçants. Pour une livraison en FRANCE, on doit payer 9,90€ pour une paire et 19,90€ pour deux paires ou plus! De qui se moque-t-on? Je ne paie pas autant pour me faire livrer des chaussures Irregular Choice d’Angleterre! Sans compter que c’est quoi cette histoire d’augmenter les frais de port si on décide de commander deux paires? Je ne sais pas moi, un commerçant normal, il devait nous inciter à commander le plus possible, non? Pas nous mettre encore davantage de freins!

  • Le site manque vraiment d’explications… Je ne sais pas moi, c’est une nouvelle technologie, même si ça a l’air assez simple j’ai quand même un peu peur de ne pas savoir l’utiliser. Parce que si je décide d’acheter des chaussures à 350€ avec un talon à 45€ et des frais de port à 10€, je ne veux pas me retrouver avec quelque chose que je ne sais pas utiliser. (Surtout que vous pensez bien que Tanya Heath ne va pas nous offrir les frais de retour… Rien n’est dit sur le sujet sur le site d’ailleurs, le comble pour un site de e-commerce. Si ça se trouve, les retours ne sont même pas autorisés, ça ne m’étonnerait pas. L’idée principale de ce site semble de dissuader l’achat un maximum.) Je reprends l’exemple de Shoette,  sur le site, il y avait un magnifique schéma pour nous expliquer comment enrouler les ballerines. On se sentait en confiance. Là, que dalle.

Bref, si quelqu’un a déjà acheté sur ce site, utilisé ces chaussures, je serais ravie d’avoir un témoignage. Moi, je suis choquée qu’on puisse être aussi peu commerçant, et je ne commanderai pas à moins que les choses ne changent. (et que mon salaire n’augmente, aussi!)

4 Commentaires
  • sushiesan
    décembre 28, 2012

    Alors la … 450€ pour des chaussures dont tu changes les talons, d’accord avec toi, je préfère acheter plusieurs paires !!!

  • Lou
    décembre 28, 2012

    Pour avoir un aperçu de ce qui se passe quand on fait fabriquer des chaussures je vais répondre à quelques unes de tes remarques…

    Le prix a l’air exorbitant… en effet. Mais il faut savoir que la fabrication (en Espagne dans mon cas) d’une paire de chaussures type escarpin sling back (donc peu de cuir par rapport à une paire de derbies) coûte au bas mot 60€ (et encore cela peut varier en fonction du nombre de paires commandées). A supposer que la fabrication ait lieu là bas… En France, c’est encore plus cher! Il faut ajouter à cela, les frais de transports de l’usine à l’entrepôt, la location du local, le salaire de la créatrice, etc… Et, surprise, la TVA (19.6% mine de rien, donc pour des chaussures à 589€, on ne touche réellement que 492€ et des poussières, soit presque 100€ de moins!
    Si on veut garder une marge pour pouvoir faire des réductions, il faut le prévoir aussi. Sans oublier qu’il faut mettre de côté de quoi réinvestir pour une future collection…
    Dans le cas de Tanya, il faut en plus rentabiliser le dépôt de brevet, qui n’est pas donné non plus.
    Eh oui, ça coûte cher!
    Ca l’est forcément moins quand on fait faire des chaussures dans du cuir de mauvaise qualité, au Brésil ou en Chine…

    Voilà, en gros, je trouve moi aussi que 450€ pour une paire de chaussures, c’est pas donné, mais pour avoir jonglé avec les chiffres, m’être arraché les cheveux de désespoir… On a du mal à fixer un prix inférieur à 250€ la paire.

    Concernant les frais de port… Merci la poste, et leurs tarifs au kilo. 2 paires, ça pèse plus lourd, ça prend plus de place et donc ça coûte plus cher qu’une seule…
    Choisir de le mettre entièrement à la charge de la cliente, c’est une (mauvaise) stratégie commerciale…

    Pour finir, j’ai fait un tour sur le site…
    Et je te rejoins sur ce point, c’est un peu vide d’informations… Impossible de trouver où sont fabriquées les chaussures…

    Dans tous les cas, moi je les trouves moches ces chaussures 😉

    • Tatiana MK
      décembre 28, 2012

      Merci Lou pour ce commentaire plein de remarques très pertinentes 😀

      Bon, on peut leur pardonner le prix au vu de ce que tu viens de dire… mais pas les frais de port. Certes les tarifs de La Poste sont exorbitants. Mais vu les efforts que toutes les boîtes font, même les petites type Le shopping de Marion, je trouve leur stratégie franchement limite. Si quelqu’un leur achète pour 800€ de chaussures ils pourraient faire un effort sur les frais de port quand même…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.