Mon avis sur les ballerines enroulables Shoette - Pensées d'une Shoesaholic

Shoette, indispensable en répèt’

mardi, 15 janvier, 2013 2 , ,
Ce contenu a été publié il y a 6 années. Lisez cet article en tenant compte de son âge (les chaussures dont je parle peuvent par exemple ne plus être disponibles 😉 ).

Je voudrais commencer mon article en félicitant publiquement la marque Shoette. En effet, en tant que blogueuse mode débutante, je suis beaucoup snobée par certaines marques qui jugent que si ce n’est « que moi » qui parle d’eux, ce n’est finalement pas très intéressant. J’ai parlé d’une marque en particulier par exemple, dont je ne citerai pas le nom, et j’ai publié un message sur leur timeline Facebook pour leur dire que j’avais parlé d’eux. J’ai eu droit à un « merci ». Quelques jours plus tard, quand un blog plus connu a parlé d’eux, ils ont eu droit à un post mis en valeur sur leur page Facebook. Je comprends, finalement, et ne condamne pas – moi-même, je suis plus contente quand c’est Sarenza qui me suit sur Twitter que quand c’est Madame Michu. C’est normal, c’est humain. On ne traite pas une star et Madame Tout-le-Monde pareil.

Mais chez Shoette, ils ne sont pas comme ça. Quand j’ai écrit mon premier article sur eux, il a été retweeté, mis en valeur sur la page Facebook, tout. J’ai eu droit à autant d’égards qu’une blogueuse connue. Et ce n’est pas tout. Quand j’ai commandé une paire de ballerines enroulables chez eux (des Shoette Coton), j’ai eu la surprise de découvrir un petit mot dans le colis: « Merci Tatiana pour votre article, nous vous offrons une paire de Shoette Super Stretch en plus de votre commande ». Non seulement j’ai eu un cadeau, mais c’était un cadeau qui dépassait largement le petit bonbon ou porte-clés auquel on s’attend habituellement: en effet la Shoette Super Stretch a une valeur de 50€, contrairement à la Shoette Coton qui vaut elle 25€. Voilà, je voulais prendre un peu de temps pour remercier cette marque, ça fait plaisir de se dire qu’on n’est pas obligée d’être connue pour être respectée.

Je précise également que ce que je vais dire dans mon article sur la qualité du produit n’est nullement influencé par le cadeau que la marque m’a faite. En effet, si je trouve qu’une marque fait des produits pourris, je préférerais qu’elle arrête de m’envoyer des cadeaux. Soyons logiques. Accumuler des cadeaux pour les stocker dans un 18m²,  ça a un intérêt quand même assez limité.

Bref, grâce à la gentillesse de la marque, je me suis retrouvée avec deux paires de Shoette: les Shoette Coton et les Shoette Super Stretch.

Shoette Coton

Shoette Coton

Shoette Super Stretch

Shoette Super Stretch

Laquelle choisir? Disons que moi, j’étais plutôt contente d’avoir eu les Super Stretch en cadeau, parce que je les préfère largement. En effet il y a 2 pointures pour chaque paire de Shoette: 34/35, 36/37, 38/39, 40/41, 42/43. Je chausse du 39, donc une des pointures dites « supérieures ». J’ose imaginer que chaque paire de Shoette est prévue pour une demi-pointure, donc celles que j’ai achetées devaient être du 38,5. En plus de ça, j’ai les pieds un peu plus larges que la moyenne. Si vous êtes dans le même cas – pointure supérieure et pied large – je vous conseille vivement d’investir dans une paire de Super Stretch, qui vous seront BEAUCOUP plus confortables que les Shoette Coton, vos pieds vous diront merci. Sinon, ce n’est pas la peine, économisez 25€. Si vous avez plutôt les pieds étroits, vous pouvez acheter carrément des Shoette Suédine – que je n’ai même pas tentées puisque ça disait « chausse étroit », et quand je lis ça, ça veut dire que pour moi, c’est bien parti…

Maintenant qu’on a ça en tête, une autre question…

Où l’utiliser? Personnellement je leur ai trouvé une autre utilisation, qui n’était pas indiquée dans le manuel: les répétitions de théâtre. En effet, je joue dans une adaptation de la pièce « Huit Femmes » (oui oui comme le film de François Ozon) dont les représentations auront lieu entre fin mars et début mai (vous pensez bien que je vous communiquerai les dates exactes le moment venu afin que les Parisiennes puissent se déplacer). Je joue une domestique, ce qui veut dire: jamais assise. Premier problème. Qui dit répétition dit échauffement. Qui dit échauffement dit toutes sortes de choses réjouissantes du style course, saut, montée de genoux… Second problème. Autrement dit, mes pieds avec mes talons hauts n’en pouvaient plus!

Je ne savais plus quoi faire. Ne pas mettre de talons les jours de répétition? Plutôt mourir… Enlever carrément mes chaussures et me mettre en collants? Déjà fait, mais il y a la peur de glisser et le sol est froid. Souffrir? Fait aussi, et ça me plaît moyennement. Et puis, les Shoette sont arrivées dans ma vie. Finies les balades en collants sur le sol glacé. Finies les douleurs.

Les Shoette Super Stretch sont comme des chaussettes, avec une protection anti-froid et anti-glissades. Mes pieds disent merci. Je n’ai jamais rien porté d’aussi confortable de ma vie je crois. J’avais peur que les élastiques tiennent mal, que les Shoette glissent des pieds mais non… rien de tout ça. J’ai pu faire ma répétition tranquillement, sans douleurs aux pieds, sans me plaindre de mon rôle qui m’empêche de m’asseoir. Et bien sûr, je n’ai pas manqué de recommander Shoette aux autres actrices.

Si je peux faire quelques points d’amélioration cependant:

  • les Shoette ont des petites marques à l’intérieur pour distinguer la droite de la gauche, ce que je trouve finalement très intelligent parce que quand elles viennent juste d’être déroulées, ce n’est pas vraiment facile à voir. Ce qui n’est pas très intelligent en revanche, c’est que la marque est faite à l’intérieur, vers le talon, autrement dit: dans la partie qui est cachée par l’arrière de la ballerine dans son état enroulé. Donc soit on regarde à l’intérieur (flemme…), soit on tente sa chance et on enfile. Le plus souvent en se trompant. Je préférerais une marque soit plus centrée sur la semelle intérieure, soit carrément à l’extérieur de la ballerine, mais du côté intérieur du pied. Ce serait plus visible.

  • j’aimerais pouvoir choisir la couleur du sac de rangement de mes Shoette! Actuellement, les Shoette Coton sont accompagnées d’un sac orange, les Shoette Super Stretch d’un sac jaune, et les Shoette Suédine d’un sac rose. Je trouve ça profondément injuste que seules les filles aux pieds étroits aient droit à un sac rose. Moi aussi, j’en veux un. Heureusement que je porte finalement les Shoette Super Stretch, parce que j’aime bien le jaune et je déteste le orange. Mais bon, c’était le sac rose dont j’avais vraiment envie… sauf que commander des ballerines à 25€ dans lesquelles je n’allais jamais rentrer pour espérer avoir un sac rose… c’est trop extrême.

Vous l’avez compris, j’adore mes Shoette, je les ai adoptées! Je n’imagine plus partir en soirée sans elles, je n’imagine plus répéter sans elles. Et je vous le recommande à vous toutes, elles ne prennent vraiment aucune place dans le sac. Un bon investissement si vous voulez rester glamour avec vos talons, sans pour autant tomber dans cette phase post-glamour où vous boîtez…

Pour les acheter: c’est ici!

2 Commentaires
  • Arnaud
    janvier 15, 2013

    Si je puis te suggérer de mettre une photo de « ton » utilisation, je pense que tes lectrices auraient un meilleur aperçu.

    • Tatiana MK
      janvier 15, 2013

      Oui, pourquoi pas, c’est une bonne idée 🙂 après, il y a d’autres utilisations dont je n’ai pas parlé ici (vendredi soir par exemple, mes Shoette m’ont permis de rejoindre le métro en courant – pour ne pas rater le dernier mais aussi pour échapper à un prétendant en boîte un peu trop collant…).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.