Rencontre avec Thierry, un homme Luhmen - Pensées d'une Shoesaholic

Rencontre avec Thierry, un homme Luhmen

Ce contenu a été publié il y a 3 années. Lisez cet article en tenant compte de son âge (les chaussures dont je parle peuvent par exemple ne plus être disponibles 😉 ).

Grâce à mon ami Quentin, j’ai récemment fait la connaissance d’un jeune homme adorable: Thierry, qui avec 3 autres de ses amis a créé la marque de chaussures pour hommes Luhmen (Pour l’instant pour hommes. Une collection pour femmes va sortir courant 2016, mais chuuut! C’est un secret.)

Mais tout d’abord, Luhmen, c’est quoi?

C’est une marque de sneakers pour hommes. Oui, vous avez bien lu! C’est pourtant toujours vrai que je ne suis pas un homme et que je ne mets pas de sneakers. C’est pourtant vrai que j’ai un blog rose et que j’adore les escarpins et les belles bottines à talons. Mais on me dit souvent que mon blog ne touche peut-être pas assez les hommes, et moi je ne demande qu’à changer ça, qu’à toucher un plus large public! (Ou alors, si ça se trouve, j’arrive juste à toucher des femmes qui en ont marre de voir leurs hommes porter des trucs en lambeaux, et qui du coup ont envie de leur offrir des chaussures de qualité. Peut-être.)

Thierry et moi, nous nous sommes retrouvés au Paradis du Fruit d’Opéra, et c’est autour d’un mojito à la framboise bien délicieux qu’il m’a expliqué le concept de sa marque. Il a même posé les sneakers sur la table du Paradis du Fruit pour que je puisse les observer. (ils devaient être contents, dans le resto, de voir des chaussures se balader sur leurs tables, mais bon)

Sneakers Luhmen

Sneakers Luhmen

Les verts et jaunes, c’est le modèle Burdigala, en coloris Amazonia (j’adore les noms, ça fait très exotique).

Sneakers Burdigala coloris Amazonia par Luhmen

Les deux autres, c’est le modèle Massalia, coloris Royal et Stone.

Sneakers Massalia, coloris Stone

Vous pouvez acquérir ces sneakers en contactant directement la page Facebook. Les modèles coûtent entre 230€ et 250€, soit un prix finalement assez attendu pour un modèle made in France. Plus qu’en France – à Paris!

« L’homme Luhmen est un homme qui n’a pas peur des couleurs », m’a expliqué Thierry. « Notre cible, ce n’est pas l’homme qui voit les chaussures comme un moyen de ne pas marcher pieds nus. L’homme Luhmen accorde de l’importance au choix de ses chaussures, il veut des chaussures de qualité, originales. Il n’a pas peur de se démarquer. »

D’ailleurs, Luhmen est la contraction de Lumière et Men!

Le critère esthétique est particulièrement important pour Thierry.

« Le seul argument made in France ne suffit pas. Quand on fait du made in France, on vend des produits nécessairement plus cher. Du coup, il faut une innovation esthétique! » Effectivement, l’innovation esthétique est au rendez-vous puisqu’il ne s’agit pas simplement de sneakers qu’on met pour faire du sport. Il s’agit d’un mix entre sneakers et chaussures de ville. Somme toute, des sneakers qu’on peut très facilement porter au bureau! (à part si on travaille dans la finance où la cravate et les chaussures en cuir sont de rigueur)

Juste derrière l’esthétique (ou juste à côté, je ne sais pas trop) il y a le critère du confort. La semelle est en gomme et est spécialement conçue pour résister aux chocs qui se produisent au niveau du pied durant la marche. (Thierry l’avait dit plus joliment hein) Elle est extrêmement souple et ne s’abîme pas en 2 secondes. (En discutant avec Thierry, j’ai évoqué les Converse que je portais au lycée, et à quel point la toile des Converse se détachait rapidement de leur semelle en plastique. Mais bon… je ne sais pas où les Converse sont fabriquées, mais ce n’est certainement pas en France.)

Semelle des sneakers Luhmen

(Je vous ai même fait une petite photo de la semelle intérieure, tellement je suis gentille.)

Et la femme Luhmen dans tout ça?

Je n’ai pas caché à Thierry que j’étais sceptique vis-à-vis des sneakers. Il a pourtant réussi à éveiller mon intérêt avec leur collection pour femmes prévue pour 2016. « Mais tu sais, la femme Luhmen peut très bien être très féminine avec une petite robe et une paire de sneakers. » Ah oui? « D’ailleurs, dans la collection qui va sortir en 2016, il y a un modèle vert pistache. » Vert pistache? Hmmm, ça doit être vraiment beau ça… Hmmmm, peut-être que Thierry, avec sa force de persuasion, pourrait me faire changer d’avis…

Une seule question demeure: à quand un modèle rose?

Il n'y a pas encore de commentaires. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.