Collection printemps/été 2013 de Prada - Pensées d'une Shoesaholic

Prada: le défilé des horreurs continue

vendredi, 14 juin, 2013 2 ,
Ce contenu a été publié il y a 6 années. Lisez cet article en tenant compte de son âge (les chaussures dont je parle peuvent par exemple ne plus être disponibles 😉 ).

Quand j’ai vu que Prada nous avait présenté sa collection pour l’automne/hiver 2013/2014, j’ai commencé à trembler d’effroi rien qu’en cliquant sur le lien qui allait nous la présenter, parce que Prada nous a quand même habitués à des chaussures assez… particulières. Rappelons à quel point la collection printemps/été, inspirée des chaussures de geisha (la marque s’est en effet littéralement inspirée de la seule chose moche qu’il y avait dans les tenues des geishas), avait été… disons, décalée. Pour être gentille.

Hélas, la collection automne/hiver n’offre aucune véritable amélioration. Bon, certes, quand on regarde de près, c’est un peu moins étrange que les okobo présentés dans la collection précédente.

Prada: collection automne/hiver 2013/2014

Bon, certes, c’est un peu moins importable et moins effrayant que la collection printemps/été. On leur accorde ça volontiers. Mais quand même? C’est quoi ces semelles? On dirait des semelles de chaussures qu’on mettrait pour bosser sur un chantier.  Avec les talons en plus, bien sûr. Après, c’est vrai qu’elles passent plus inaperçues, ces chaussures. N’empêche que moi, il faudrait me payer pour les mettre. On les met avec quoi, ces chaussures, d’abord? Trop masculines pour être portées avec une jupe/robe, trop féminines pour être portées avec un pantalon… il y a trop de complications!

Prada: collection automne/hiver 2013/2014

Là, on dépasse le portable pour plonger dans le futuriste doré/argenté, trempé dans une sauce au mauvais goût… on y retrouve des restes de la collection printemps/été. Plus aucune chance de passer inaperçues avec celles-là. On a enlevé l’affreuse semelle et on a ajouté tout le reste d’affreux. Bien joué. En plus, il y a autre chose qui me turlupine, quand même: pourquoi est-ce que Miuccia Prada nous sort des tabis en collection printemps/été, c’est-à-dire des tongs avec chaussette intégrée (dit comme ça ça donne vachement envie, n’est-ce pas!) et des nu-pieds en collection automne/hiver? On n’est pas en Australie ici, il faudrait peut-être se renseigner sur à quoi ressemblent les saisons, non?

Prada: collection automne/hiver 2013/2014

Bon, au moins, il y a un bon point: ces chaussures ont vraiment l’air hivernales. Je pensais au premier abord qu’il s’agissait de la collection homme, mais non, il s’agit bien de chaussures pour femmes! Les plus androgynes d’entre nous seront ravies par ce cuir lustré et ces semelles creepers, mais celles qui aiment les chaussures féminines restent un peu sur leur faim. Il n’y a aucun élément pour distinguer qu’il s’agit de chaussures pour femmes. Au moins, quand Dr Martens avait sorti une version rose bonbon de leur traditionnelle 1460, il y avait quelque chose, à part la taille de la pointure, pour nous signaler qu’il s’agissait de chaussures pour femmes.

Bien sûr, mon opinion n’engage que moi, et loin de moi l’idée de juger celles qui porteraient ces chaussures. D’ailleurs, s’il y en a parmi vous qui aiment bien, j’entendrais volontiers leur point de vue! Des volontaires?

2 Commentaires
  • Marie
    juin 20, 2013

    Ces chaussures sont ultra sympas! j’adore les noires hihi!! cool ton blog je viens de le découvrir!
    Viens faire un tour sur le mien nouvel article en collab avec Sud Express et dis moi ce que tu en penses!
    Bisous, Marie.

    http://diary-ofmarie.blogspot.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.