Rechargez votre iPhone grâce à des chaussures - Pensées d'une Shoesaholic

Marcher pour recharger

mardi, 17 juin, 2014 6 ,
Ce contenu a été publié il y a 5 années. Lisez cet article en tenant compte de son âge (les chaussures dont je parle peuvent par exemple ne plus être disponibles 😉 ).

Si je vous dis « TPE », vous pensez à quoi? Si vous avez à peu près mon âge, ce terme vous évoque peut-être les travaux personnels encadrés, un projet que vous aviez dû présenter en Première ou Terminale pour le baccalauréat. Vous avez peut-être des souvenirs mitigés qui y étaient associés. Une copine de fac m’avait par exemple raconté devoir réparer en catastrophe les plagiats qu’une des filles de son groupe avait honteusement glissés dans la partie écrite. Pour moi, c’est plutôt l’horreur d’avoir supplié les profs de pouvoir se mettre à deux avec ma meilleure amie de l’époque, sans prendre de « 3e loser » dans notre groupe comme on disait… pour finalement avoir la plus grosse engueulade de ma vie, se détester et terminer le TPE en faisant semblant de s’aimer parce qu’on avait toutes les deux envie d’avoir une bonne note. Autrement dit, l’horreur!

Mais dernièrement, en lisant un article dans Ouest France, j’ai découvert qu’un TPE pouvait être agréable. Et comment rendre un TPE agréable, si ce n’est en le centrant autour d’une paire de chaussures?

Tadaaaaaaaam…. il s’agit d’une chaussure électrique!

Electricité

 

Oui, oui, vous avez bien lu!

Cette chaussure permettrait de produire de l’électricité rien qu’en marchant. En d’autres termes, marcher suffirait à recharger son iPhone! (Et contrairement au canular qui circule sur Internet qui nous encourage à recharger notre iPhone en le mettant au micro-ondes, là, c’est une vraie innovation!) Un moyen innovant de pallier à la faible autonomie de la batterie de l’iPhone 5S? La preuve que les nouvelles technologies ne sont pas toujours à l’origine de la sédentarité?

Comment ça marche? Je pense que c’est plus simple que je cite Vincent Moreau, un des créateurs de cette chaussure, parce que la probabilité que je résume ses paroles d’une façon qui soit à la fois compréhensible et exacte est quasi-nulle: Avec la force du corps, on va actionner un arceau (tige métallique visible sur le talon) qui, au contact du sol, va rentrer en rotation et produire de l’électricité. La difficulté est que l’on doit mettre tout le système dans le talon de la chaussure. Or tout faire dans un espace qui correspond au talon, c’est dur ! Une chaussure qui possède un gros talon est donc plus pratique pour faire la construction.

Il faut des chaussures qui possèdent un gros talon, donc. Et des escarpins à talon haut, cela irait? Car on ne connait malheureusement que trop bien le point faible de toutes ces innovations: l’esthétique. Recharger son iPhone en marchant, c’est bien, mais arborer des chaussures moches est malheureusement très au-dessus du prix que je suis prête à payer pour ce genre d’innovation.

En parlant du prix: le coût de fabrication de cette paire de chaussures est de 200€… (Ma question c’est: où ces élèves de Terminale ont-ils trouvé les sous pour créer le prototype? Car accumuler 200€ quand on est en Terminale, ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus simple…)

En résumé, les Louboutin qui rechargent votre iPhone, ce n’est pas pour tout de suite… Mais peut-être pour dans 20 ans, quand je serai super riche et que j’aurai les moyens de me les payer, pourquoi pas…

 

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.