Les petits rats de l'opéra - Pensées d'une Shoesaholic

Les petits rats de l’opéra

jeudi, 24 septembre, 2015 6 ,
Ce contenu a été publié il y a 4 années. Lisez cet article en tenant compte de son âge (les chaussures dont je parle peuvent par exemple ne plus être disponibles 😉 ).

L’Opéra de Paris fait des chaussures. Vous étiez peut-être au courant, mais à moi, ce fait m’était jusqu’à une date très récente complètement inconnu.

A l’occasion de Noël 2015 – décidément ce n’est pas mon imagination, les gens commencent à fêter Noël de plus en plus tôt, les amis j’adore Noël mais au moins laissez-nous penser un peu à Halloween – l’Opéra de Paris a sorti une collection de souliers « inspirés de la danse, mais conçus pour marcher en dehors de la scène ». Voyons ça de plus près…

Collection de chaussures de l'Opéra de Paris

Ma première réaction: j’adore les ballerines or avec l’énorme noeud noir. Bon, 181€ c’est complètement hors de prix pour des ballerines, mais elles sont quand même superbes.

Ma 2e réaction: les Louis XV sont pas mal (bon, re-honte à moi, je viens d’apprendre que les Louis XV sont un style de chaussures, comme quoi, on n’est jamais vraiment une experte dans un sujet aussi vaste que les chaussures!). Mais c’est quoi, cette espèce de cordon sur le dessus?

Ma 3e réaction: euh, ils nous parlent de chaussures conçues pour être portées en dehors de la scène et ils nous sortent des chaussures… avec des pointes? Non parce que mettons-nous d’accord, les pointes, dans la vraie vie, ce n’est quand même pas très beau. C’est utile pour danser le ballet, mais sorti de la scène, ça devient complètement inutile. Pourquoi nous avoir sorti une collection avec des pointes?

C’est d’autant plus dommage que les couleurs sont vraiment jolies, surtout le rouge et le violet. Je suis moins fan du « coq de roche » (je viens d’apprendre que c’était une couleur, comme quoi je me cultive à fond aujourd’hui), mais c’est plus parce que je ne suis pas une fan de orange en général. Je dois cependant admettre que pour du orange, ça reste beau. Mais 140€ pour mettre des chaussures à pointes dans la rue… merci mais non merci. Sauf si un jour, j’essaie de tromper tout le monde et leur faire croire que je suis danseuse à l’Opéra. Mais ils se rendront bien vite compte de la supercherie le jour où je devrai lever joliment une jambe et où je le ferai avec toute la grâce d’un hippopotame.

Je suis donc plutôt mitigée à l’égard de cette collection, je me damnerais pour les ballerines dorées, mais les pointes, franchement, non.

Si vous souhaitez vous procurer les modèles, ça se passe:

  • à la Galerie de l’Opéra national de Paris au Palais Garnier ou à la Boutique de l’Opéra Bastille
  • pour les non parisiennes, sur le site Opéra de Paris

Il faut savoir que vos achats contribuent au financement des activités de l’Opéra de Paris, donc ça reste une belle initiative.

Merci au bureau de Brigitte Chouet de m’avoir informée de cette collection.

6 Commentaires
  • Cieutat
    septembre 24, 2015

    Bien d’accord avec toi, Tatiana! Malgré mon amour immodéré pour les pointes (je rêve depuis des années d’en acheter des rouges, après avoir vu le film « Les Chaussons Rouges », un rêve d’enfant non réalisé encore à ce jour…), cela ne me viendrait pas l’idée de marcher dans la rue avec! C’est joli sur scène, lorsque la danseuse exécute une arabesque ou une pirouette et lorsqu’elle se déplace gracieusement sur ses pointes. Mais sinon, ça donne une drôle d’allure et ce n’est pas très pratique de marcher avec… Et puis les pointes, on appelle ça aussi des « chaussons », porte-t-on des chaussons dans la rue ou en soirée? Une soirée très cosy alors…

  • deltreylicious
    septembre 24, 2015

    Très jolie sélection !
    Deltreylicious

  • Filo
    septembre 25, 2015

    Entièrement de ton avis aussi!
    J’adore les ballerines dorées à gros grain noir, ça fait très chic parisien.
    Mais dubitative sur l’utilité d’une paire de chaussons de danse, fut-ce « coq de roche »http://penseesduneshoesaholic.com/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif dans la vie quotidienne.
    Et comme je n’ai pas de fantasme de ballerine à assouvir je passe mon tour!
    J’attends que tu nous déniche encore de ces chaussures « de créateurs » improbables, qui me font toujours mourir de rire,

    • Tatiana MK
      septembre 28, 2015

      Haha je retiens la requête de chaussures improbables 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.