Les designs de Kobi Levi - Pensées d'une Shoesaholic

Les designs de Kobi Levi

mardi, 1 octobre, 2013 3 ,
Ce contenu a été publié il y a 6 années. Lisez cet article en tenant compte de son âge (les chaussures dont je parle peuvent par exemple ne plus être disponibles 😉 ).

Il y a longtemps que je ne vous ai pas présenté de chaussures conceptuelles sur ce blog! J’avais presque oublié que j’avais l’habitude de le faire, et puis Lou, une de mes lectrices les plus assidues, m’a parlé du designer Kobi Levi. (Je vous avais déjà parlé de quelques-unes de ses créations, un peu sans m’en rendre compte, dans certains de mes posts qui parlaient des chaussures les plus conceptuelles… Mais c’est seulement maintenant que je me décide à lui consacrer un post bien à lui.)

Pour la courte biographie, Kobi Levi est diplômé d’une université d’art de Jérusalem depuis 2001. Il travaille actuellement comme designer de chaussures freelance, et a montré ses créations à Tel-Aviv, Tokyo, Vérone, Berlin, et j’en passe… Sa vision de la création de chaussures?

« Je considère la chaussure comme une toile. Le déclic pour créer une nouvelle pièce arrive avec une idée, puis un concept et/ou une image vient à moi. La combinaison de l’image et de la chaussure crée un nouvel hybride et le design/concept prend vie. La pièce est une sculpture portable. Elle est vivante avec ou sans le pied, avec ou sans le corps. La plus grande partie de l’inspiration vient d’en dehors du monde des chaussures, et donne aux chaussures une transformation extrême. Un autre aspect de la création est la réalisation. Toutes les pièces sont faites à la main dans mon studio. Le développement technique éprouvant est la clé qui donne au design son meilleur souffle de vie.  »

(Bon, si le paragraphe est mal écrit, c’est parce que je l’ai traduit moi-même depuis un paragraphe en anglais qui était sur le site, pour les quelques-unes de mes lectrices qui ne maîtriseraient pas l’anglais. Je parle anglais couramment, mais écrire de jolies traductions, c’est une autre paire de manches)

Parmi ces créations, on trouve:

Rooster Black by Kobi Levi

Rooster Black, ces escarpins inspirés du coq

Flamingo by Kobi Levi

Flamingo, qui ne sont pas sans rappeler les créations aux flamants roses de Sophia Webster

Blonde Ambition by Kobi Levi

Blonde Ambition, ces escarpins à chevelure de poupée Barbie – on est tous d’accord, c’est très moche, mais on ne peut pas en nier l’originalité!

Slide by Kobi Levi

Slide: importables, mais très bien trouvé le concept du toboggan et du talon en forme d’échelle!

Blow by Kobi Levi

Blow: oh so sexy!

Et enfin, une collection récente que j’affectionne particulièrement parce que je suis fan de Disney et surtout des méchants Disney!

Maleficent by Kobi Levi

Maléfique

Ursula by Kobi Levi

Ursula

The Evil Queen by Kobi Levi

Mes préférés: la Méchante Reine! (ma méchante Disney préférée, parce que franchement, empoisonner une pomme pour pas qu’une fille plus belle que nous existe sur Terre, c’est trop classe ^^ je dis pas que j’ai envie de le faire hein…)

Ce qui est un peu dommage dans cette collection, c’est que l’image de la méchante Disney figure sur la semelle, donc quand la chaussure est portée, c’est un peu difficile de savoir de qui il s’agit, et de comprendre l’hommage aux méchantes Disney.

Même si je ne porterais aucun de ces modèles (à part le flamant rose peut-être), je ne peux pas nier leur intérêt d’un point de vue originalité, esthétique, leur existence en tant qu’objets d’art, en somme.

Et vous, vous en pensez quoi?

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.