Collection de boots Koah pour printemps/été 2014 - Pensées d'une Shoesaholic

La Neon Touch

mardi, 14 janvier, 2014 8 , ,
Ce contenu a été publié il y a 6 années. Lisez cet article en tenant compte de son âge (les chaussures dont je parle peuvent par exemple ne plus être disponibles 😉 ).

Avant de commencer cet article, je voudrais faire une petite parenthèse car comme ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux le savent peut-être, mon article sur la soirée Bobbies m’a fait gagner une paire de chaussures! Tout cela, c’est grâce à vos likes, vos partages, vos commentaires, et je vous remercie encore une fois! Voilà, parenthèse terminée.

J’ai reçu dernièrement un communiqué de presse qui me parlait de la collection printemps/été 2014 de Koah. Vous vous souvenez, je vous ai déjà parlé de la marque Koah une fois, il y a presque un an, quand je vous parlais de sa collection de baskets que je trouvais plutôt séduisante malgré le fait qu’il s’agisse de baskets et que je n’aime pas ça. J’ai alors eu une impression bien sympathique de la marque, que je ne connaissais pas avant. Je me suis donc logiquement dit que la collection printemps/été 2014 allait être aussi bien.

Le mot d’ordre de cette collection? Le néon!  Sur des chaussures type gris / nude, on voit des petits détails de couleur fluo, verts, oranges, jaunes! Sur le principe, j’aime bien!

Mais qu’en est-il dans la pratique?

Boots Easton de Koah, vert fluo Boots Easton de Koah, en orange fluo Boots Easton de Koah, en jaune fluo

Boots Easton, 149€

Boots Ely de Koah, en orange fluo Boots Ely de Koah, en jaune fluo

Boots Ely, 159€

Le deuxième mot d’ordre de cette collection? Le hors-sujet!  Oui je sais, en théorie ça fait deux mots… à part les couleurs, il n’y a absolument rien d’estival là-dedans. Ou alors, vous vivez en Australie et les saisons sont inversées. Ou alors, vous êtes victime d’un été complètement déprimant à Paris. (ça arrive, mais c’est d’autant plus déprimant de le prévoir des mois à l’avance en concoctant des chaussures spécial froid)

Le troisième mot d’ordre de cette collection? Le parasitisme! Il semblerait presque que c’est un mot d’ordre de la marque Koah en général… Quand j’ai écrit mon article sur leur collection de baskets, j’ai souligné que leurs baskets étaient très semblables aux Converse, et Sushie était d’accord avec moi. Et là, j’ai vraiment l’impression que leurs boots Ely, on dirait un peu un mélange entre des Timberland et des Dr Martens. Un peu beaucoup, même.

Le quatrième mot d’ordre de cette collection? La mocheté. Ou plutôt, le « Tatiana-n’aime-pasisme ». Oui, parce que ce n’est pas politiquement correct de dire « c’est moche », il faut dire « je n’aime pas ». Je pense que si vous lisez mon blog depuis quelque temps, vous devez commencer à connaître mon style de chaussures… et je pense que vous avez deviné que les boots Koah ne s’y inscrivent dans aucune mesure!

C’est dommage, parce que le néon, c’était une bonne idée, finalement.

8 Commentaires
  • Arnaud
    janvier 14, 2014

    ce serait des chaussures superbes pour une tenue excentrique mais celles ci sont pour femmes j adore l ‘elastique fluo!

    • Tatiana MK
      janvier 14, 2014

      La touche fluo oui! Avec cette forme de chaussures-là non 🙂

  • nororre
    janvier 14, 2014

    oh j’adore elles sont canons!

    http://www.passionnanteetpassionnee.com/

  • sushiesan
    janvier 14, 2014

    D’accord avec toi. Non seulement ils nous rejouent les mauvais élèves copiant le petit camarade. Meurs en plus c’est moche ! Enfin je veux dire : j’aime pas DU TOUT. Et ça me vend pas du rêve pour des chaussures d’été !

  • Sophie
    octobre 21, 2014

    Bonjour à toutes,

    pour info, je viens de voir que Popeline & Macaron organisait une vente privée Koah dans la boutique rue de Turenne. N’hésitez pas à vous inscrire, les places sont limitées 🙂

    • Tatiana MK
      octobre 21, 2014

      Je suis pas toujours fan de la marque Koah mais je suis sûre que ça en intéressera plus d’une. Merci Sophie!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.