Mon avis sur les bottes Lamezia de Desigual - Pensées d'une Shoesaholic

Ils me connaissent bien.

vendredi, 5 octobre, 2012 8 ,
Ce contenu a été publié il y a 7 années. Lisez cet article en tenant compte de son âge (les chaussures dont je parle peuvent par exemple ne plus être disponibles 😉 ).

Carte cadeau Galeries Lafayette

Parfois, on quitte l’entreprise dans laquelle on a travaillé pendant un an, et on se dit: « J’ai marqué les esprits ». On se dit que nos collègues nous connaissaient bien, au-delà du travail qu’on faisait. On se dit qu’avant de quitter des collègues, on a avant tout quitté des amis.

C’est ce que je me suis dit quand, à mon pot de départ, j’ai eu dans les mains une enveloppe sur laquelle était écrit « Donnez à une femme une paire de chaussures dans laquelle elle se sent bien, et elle ira conquérir le monde ». La citation exacte écrite en haut de mon blog. Et quand j’ai ouvert l’enveloppe, elle contenait une carte cadeau Galeries Lafayette d’une valeur de 100€. Une façon de me dire: « Tiens, voilà 100€ pour t’acheter des chaussures ». Mes collègues m’ont imaginée me baladant au sous-sol des Galeries Lafayette, là où s’exhibent toutes les merveilles qui existent pour habiller nos pieds, et se sont dit qu’il n’y aurait probablement pas pour moi de meilleur bonheur.

Et ils avaient raison.

Un des avantages du chômage – autre que le cadeau qu’on a pour notre pot de départ – c’est la possibilité de faire du shopping en semaine plutôt que le samedi. C’est la possibilité d’avoir un pays merveilleux de chaussures s’étendre devant nous comme le pays d’Oz, sans qu’il y ait une foule de poufs tout aussi déterminées à vêtir leurs pieds les unes que les autres. C’est la possibilité d’être quasi-seule aux Galeries Lafayette, au calme, sans attendre pendant trois heures que quelqu’un se pousse pour pouvoir admirer la paire de chaussures qu’on avait envie d’admirer.

J’ai repéré assez rapidement ma proie: les bottes Lamezia de Desigual. Si je n’ai jamais vraiment aimé Desigual comme marque de vêtements, je dois avouer que j’adore leurs chaussures, mais leurs prix m’ont toujours dissuadée d’en acheter. Mais pas ce jour-là, car ce jour-là, j’avais 100€ de réduction.

Desigual Lamezia

Desigual Lamezia

Quand je les ai repérées, j’étais émerveillée par la motivation qu’avait le vendeur pour s’occuper de moi. Quand tu achètes tes chaussures le samedi, tu demandes ta taille, le vendeur revient les bras chargés de boîtes, te balance la tienne, et s’en va, et dans 50% des cas tu ne le revois plus jamais. Le mardi, c’est différent. Le mardi, tu es une des seules clientes. Il pense que ta pointure n’est pas disponible, mais il va quand même fouiller pour vérifier. Il revient, te disant qu’il avait bien fait de fouiller, parce que oui, ces bottes-là sont bien arrivées en 39. Il s’assied près de toi pendant que tu essaies. Il t’aide à les enfiler. Il te dit: « Allez voir dans le grand miroir là-bas, je vous garde votre sac ». Il t’aide à les enlever. Il les amène à la caisse avec toi. En tout, il passe bien 10 minutes, juste à s’occuper de toi.

Et le fruit de cette journée, ce sont des bottes parfaites, à seulement 35€ au lieu de 135.

Les points positifs:

  • elles sont trop belles! Il faudrait peut-être que j’arrête de mettre ça en points positifs, parce qu’après tout, c’est moi qui les achète ces chaussures, et si je commençais à raconter qu’elles sont trop moches je perdrais quand même un peu ma crédibilité.

  • elles sont toutes douces! J’ai envie de passer la journée à les toucher. Et elles sont toutes chaudes à l’intérieur pour ne pas avoir froid l’hiver.

  • elles sont ultra confortables! Le talon est de 7cm, ce qui n’est ni trop haut ni trop bas, et il est large, donc on marche presque sans se rendre compte qu’on a des talons. En plus, elles ne sont pas serrées… on ne les sent même pas sur les pieds. Enfin, en tout cas, jusqu’au moment où on regarde en bas et on sourit parce que vraiment, on a acheté des chaussures trop belles.

Les points négatifs (en cherchant bien):

  • non, pas le prix. Après tout ce sont des bottes de bonne qualité et quand on regarde les prix du marché, 135€ parait finalement assez raisonnable. Je dirais l’absence de zip. Ce n’est pas non plus une catastrophe parce que j’arrive à les enfiler sans zip, moi qui ai un talon aussi gracieux que l’arrière-train d’un hippopotame. Je pense donc que la plupart des gens devraient y arriver aussi. Mais avec un zip, c’est quand même plus facile, et puis ça permet d’enfiler les chaussures en étant debout. Ce détail a son importance parce que quand on vit dans un 18m² envahi par les chaussures, on évite d’y mettre trop de sièges et trop de places pour s’asseoir.

Je les aime, d’amour.

8 Commentaires
  • letizia
    octobre 5, 2012

    dis donc ils sont cool tes collègues!

    besos

  • sushiesan
    octobre 5, 2012

    C’est vrai qu’elles sont belles (mais bon je suis parti pris, j’adore Desigual, que ce soit vêtements, accessoires autres !!!) et avec 100€ de moins, tu aurais eu tort de te priver !!!

    • Tatiana MK
      octobre 5, 2012

      Quand il est question de chaussures je me prive rarement de toute façon 🙂

  • mademoiselle mode
    octobre 5, 2012

    Adorables tes collègues ^^
    Qui au final deviennent une famille…

    New post – Kisses ♥
    http://www.mademoisellemode.com/

    • Tatiana MK
      octobre 6, 2012

      C’est clair, mes collègues étaient vraiment une seconde famille!

  • Val1603
    octobre 6, 2012

    Rhaaa les chaussures : toute une histoire aussi avec moi.
    Aujourd’hui, je suis allée acheter une nouvelle paire de baskets pour mon fils… Je suis revenue avec aussi une paire de boots pour moi : c’est pas bien je sais… mais j’ai pas pu résister 😉

    • Tatiana MK
      octobre 6, 2012

      Toi tu dis que c’est pas bien. Moi je dis que t’as eu raison, tout le monde doit se faire plaisir avec une paire de chaussures, au moins une fois de temps en temps 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.