Sarenza met en ligne la marque Dolfie - Pensées d'une Shoesaholic

Dolfie, le dernier bébé de Sarenza

Ce contenu a été publié il y a 6 années. Lisez cet article en tenant compte de son âge (les chaussures dont je parle peuvent par exemple ne plus être disponibles 😉 ).

C’est toujours une bonne nouvelle quand des e-shops de chaussures tels que Sarenza accueillent de nouvelles marques, parce que ça implique plus de choix pour nous, sans avoir besoin de commander sur des sites spécialisés avec des frais de port à 15€ ou pire, faire le tour de la ville à la recherche de notre marque préférée!

La saison prochaine, c’est-à-dire en automne/hiver 2013/2014, Sarenza adopte la marque Dolfie. Oui mais Dolfie, c’est quoi? (Parce que moi, personnellement, je n’ai jamais entendu parler de cette marque avant. On a beau être une Shoesaholic, on n’est jamais à l’abri de découvrir de nouvelles marques!)

La marque se décrit comme « Pocahontas, version reine de l’hippie chic » associée à un « urban way of life » . Pocahontas version urbaine? Je demande à voir!

Quelques modèles sélectionnés chez Dolfie:

Dolfie, modèle Tom

Modèle Tom, 150€

Dolfie, modèle Landom Hi

Modèle Landom Hi, 170€

Dolfie, modèle Andrea

Modèle Andrea, 165€

Dolfie, modèle Alan

Modèle Alan, 170€

Pour ma part, je n’accroche pas du tout sur cette marque et ses modèles faussement girlysés. (et ce n’est pas uniquement parce que ce sont des baskets plates, parce que parfois, je suis quand même capable de faire la part des choses et d’apprécier une paire de baskets) En plus, je les trouve excessivement chers pour des modèles si peu esthétiques. Après, la marque ne fait pas que des baskets: il y a aussi des ankle boots, des boots crantées…

Cela dit, je trouve ça quand même bien que Sarenza accueille cette marque: il en faut pour tous les goûts, pas seulement les miens!

Si vous aimez ces modèles, souvenez-vous que chaque saison Dolfie produit sa collection en série limitée et qu’il n’y en a donc pas pour tout le monde.

Pour découvrir la marque, rendez-vous sur le site Internet de Dolfie.

Merci à Zmirov Communication de m’avoir envoyé le communiqué de presse qui m’a permis d’écrire l’article.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.