Mes chaussures et moi Archives - Page 23 sur 23 - Pensées d'une Shoesaholic
  • Comment aimer l’automne

    jeudi, 20 septembre, 2012 9 , , , ,

    Je n'aime pas l'automne. Quoi de plus déprimant que cette période de septembre-octobre où on doit renoncer à montrer ses ongles d'orteils vernis et ses robes à bretelles? Où on doit sortir son manteau et ses gros pulls? Où on doit dire bonjour à nos vieux amis les collants opaques qui, en plus d'être déprimants, représentent un vrai budget? (oui parce qu'il suffit de croiser ses jambes sous un bureau dont le bois a été mal limé et le collant est fichu - j'en sais quelque chose, j'ai détruit nombre de collants comme ça) Bref... je ne suis pas contente! Alors comment ...

  • Qu’on leur coupe la tête!

    mardi, 18 septembre, 2012 10 , , ,

    Je vais aujourd'hui vous parler d'une de mes marques de chaussures fétiches, j'ai nommé la marque Lola Ramona, une marque fondée en 2006 par Gitte Sandquist. C'est une marque... danoise. C'est assez étonnant, non? On n'en connaît pas beaucoup généralement, des marques de chaussures danoises. A la manière de Christian Louboutin, Lola Ramona a elle aussi son petit signe distinctif: le talon à rayures noires et blanches. (mais pas toujours... 80% du temps disons! J'en achèterais beaucoup plus si je le pouvais, mais malheureusement c'est une marque chère! Les escarpins sont au-delà de 115-120€... je vous laisse imaginer les bottines. Elle est ...

  • Idée reçue: les bottes de pluie, c’est pas girly

    mercredi, 12 septembre, 2012 5 , , ,

    Je ne sais pas vous, mais moi quand on me dit "bottes de pluie", je pense à quand j'avais 12 ans, quand je partais en colo en Normandie où il pleuvait tout le temps et que du coup on avait tous le même K-Way et les mêmes bottes de pluie. Mais si, les bleues, de la marque Aigle. Bon, d'accord, c'est quand même très pratique. Ca nous évitait de nous mouiller les pieds et de tomber toutes malades.  Ces bottes de pluie Aigle, c'était un sacré dépannage pour nos parents quand même. Et puis, on a grandi, et on s'est dit ...